STOP EPR
Français  English  Deutsch  Espanol

   Italiano  Dutch
 
Accueil du site > Français > Actualités STOP-EPR > Actions "Ni à Penly, Ni ailleurs" > Lettre du Clan Picard adressée aux mairies des (...)

Soutenez-nous !

Faites un don en ligne
(paiement sécurisé par carte bancaire)



5 juin 2010 : Lettre du Clan Picard adressée aux mairies des communes de Picardie


5 juin 2010

Monsieur ou Madame le Maire,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Le débat public, concernant la construction, par EDF, d’un nouveau réacteur nucléaire de type EPR sur le site électronucléaire de Penly, a ouvert ses portes officiellement le 24 mars et les fermera le 24 juillet !

A l’occasion de cet événement, c’est au nom du CLAN Picard, Comité Local Anti-Nucléaire, que nous intervenons auprès de l’ensemble du conseil municipal de votre commune en remettant en cause ce projet.

La Somme est naturellement concernée par cette construction, tout au tant que la Seine Maritime : les limites administratives ne veulent rien dire pas plus que les frontières naturelles comme La Bresle qui sépare nos deux départements. De plus, les distances à vol d’oiseau entre nos villes et Penly sont infimes : Mers les Bains est à 15 km , Abbeville à 40, Amiens à 80 et Ham à 135 ! Vous imaginez aisément la situation des habitants de notre département en cas d’accident nucléaire : nous prendrons les nuages radioactifs en pleine figure au moindre coup de vent (dans notre région, le vent souffle souvent ouest-sud-ouest et ce à plus de 30 km/h ). En conclusion, la radioactivité de l’air mettra moins de 12 h pour atteindre l’ensemble du département, comme malheureusement l’indique la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire.

Pour mémoire, nous vous rappelons que le seul réacteur nucléaire de type EPR en construction en France, à Flamanville, connaît force déboires tant de surcoût que de sécurité. Il en est de même pour celui dont AREVA a la charge à Olkiluoto en Finlande. En conclusion, aucun retour d’expérience ne peut être présenté par EDF avant la mise en chantier de l’EPR à Penly. Vous ne pouvez pas ignorer les problèmes engendrés par les déchets qui devront certainement transiter à travers la Somme. Comme vous le savez, ces transports représentent un risque ambulatoire non négligeable, par le fait même des matières radiotoxiques transférées, par les trajets qui passent à l’intérieur des communes dans lesquelles ils peuvent également stationner. Le « risque zéro » n’existe pas dans la chaîne du nucléaire puisque tous, agences de sécurité, constructeurs, se satisfont d’un « risque maîtrisé », révélateur de la dangerosité de la matière.

Nous vous invitons, Mesdames et Messieurs les élu(e)s, à vous prononcer clairement sur ce projet industriel. Nous espérons vivement que votre conseil municipal estimera qu’il est de son devoir de veiller aux conditions de vie de la population et des personnels concernés et se prononcera, en conséquence, pour un moratoire concernant la construction de l’EPR. C’est urgent, vital et responsable.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur ou Madame le Maire, Mesdames, Messieurs les Conseillers Municipaux, l’expression de nos salutations distinguées.

Le CLAN Picard

Adhérent du Collectif « STOP-EPR, ni à Penly, ni ailleurs » et sympathisant du Réseau Sortir du Nucléaire.
clan.picard yahoo.fr

Word - 32.5 ko
Lettre du Clan Picard



Actions "Ni à Penly, Ni ailleurs"